biographie nirvana

 

Aberdeen, trou perdu aux encablures de Seattle. Kurt Cobain, un peu dépressif et timide comme bon nombre d’ados de l’époque, trouve un pote de loose, le bassiste Krist Novoselic, pour monter l’appétissant groupe Fecal Matter. Mais assez vite apparaît le nom définitif de Nirvana et après une succession de batteurs et une réputation naissante grace aux concerts, le groupe enregistre "Bleach" (sorti en 1989 sur Sub Pop Records) qui contient la perle "About A Girl" au milieu de la rage des "Negative Creep" ou "School".

Sur les conseils de Sonic Youth, le groupe signe sur DGC, un label de David Geffen. Après de bons et loyeux services, le batteur Chad Channing est remplacé par Dave Grohl, batteur de Scream et enregistre "Nevermind" sous la direction de Butch Vig.

Mélodies tantôt au bord de l’agonie tantôt à la pop accrocheuse, l’album digère tous les genres et toutes les influences (The Stooges, Melvins, Pixies). Pourtant, le résultat escompté n’est pas celui attendu par Cobain. Lui, n’a qu’un souhait : enregistrer le tout en une prise pour avoir un son brut et infecté. Soit tout l’inverse des exigences d’un label. Ce qu’a très bien compris l’ingé son Butch Vig puisqu’il enregistre en douce les répétitions pour mieux superposer les guitares lors des arrangements finaux. Le disque sera remixé par Andy Wallace, le rendant plus accessible. Et ce fut un succès considérable. Même plus lisse que prévu, l’album s’est vendu à plus de 22 millions d’exemplaires (au lieu des 100 000 estimés par Geffen).

Seul problème, mais de taille : Cobain n’avait pas prévu cette popularité. L’album In Utero (1993), au succès plus relatif que le précédent album, empêchera quand même Cobain de se défaire de sa gloire qui l’étouffe comme une camisole. Cerise sur le gâteau : la session Unplugged enregistrée en novembre 1993 à New York dans les studios de la chaîne télévisée MTV et diffusée le 14 décembre 1993 sur la chaîne MTV. Un concert qui prouve une fois pour toute que Nirvana n’est pas qu’un groupe d’alternatif violent, il est aussi la démonstration d’un songwriter percutant. Mais l'ambiance funéraire du plateau de l'Unplugged donnera à ce concert un semblant d'adieu... En effet, Cobain va de plus en plus mal et la tournée européenne est pesante pour lui.

Finalement, Cobain se suicide le 5 avril 1994, peu de temps après avoir annulé la suite de sa tournée.

Seul rescapé à être resté dans la musique : Dave Grohl, avec ses Foo Fighters.

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site